Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Nature à l'oeil

Bureau de normalisation du Québec

 

Le vendredi 15 février 2013

Depuis 1995, onze des douze années les plus chaudes ont été enregistrées et ces dernières seraient attribuables aux concentrations croissantes de gaz à effet de serre (GES). Les villes de l'Amérique du Nord devraient faire face à une hausse du nombre, de l'intensité et de la durée de ces phénomènes et les prévisions indiquent que les températures moyennes continueront leur ascension au cours des prochaines décennies.

Cette hausse constante de la température accentuera un problème déjà existant et connu : les ilots de chaleur urbains. Ces derniers sont des zones urbaines où la température de surface et de l'air ambiant sont plus élevées que la température moyenne de la ville.

C'est donc dans un but de protection de la santé publique que le Bureau de normalisation du Québec (BNQ) a élaboré un guide qui vise à contrer la formation d'ilots de chaleur urbains dans les aires de stationnement en proposant des pistes de solution pour un aménagement plus adapté et stratégique. La demande initiale pour l'élaboration de cette norme est venue du ministère de la Santé et des Services sociaux, de même que de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

« Les ilots de chaleur urbains présentent un réel risque pour la santé publique et plus particulièrement pour certaines populations vulnérables, dont font partie les personnes âgées. Nous ne pouvons qu'applaudir l'initiative de cette norme qui constitue un outil concret qui allie l'amélioration de la conception des aires de stationnement et la protection de la santé publique » a déclaré le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Réjean Hébert.

Pour Jean Rousseau, directeur du BNQ, « cette norme, première du genre au monde, fournit des lignes directrices et des recommandations pour améliorer la performance thermique des aires de stationnement afin de contribuer à la diminution des effets des ilots de chaleur urbains. En rendant accessible un tel cadre de référence, le Québec facilitera la diffusion des nouvelles connaissances auprès des concepteurs, des municipalités, des ministères et des propriétaires d'aires de stationnement. »

Ce projet a également été réalisé à l'initiative d'Ouranos grâce à une contribution financière de Ressources naturelles Canada.

Document synthèse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article